Luis and Marco, Nurse and Biogeographer, Paris

photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong

Luis, in his own French words: “L’homosexualité est l’attirance de de deux être de même sexe. Si on demande maintenant la définition de » gay » à un gay on en aura autant qu’il existe d’individu. Chacun vit sa sexualité, sa vie et ses sentiments de manière tout à individuelle. Certain parleront avec beaucoup d’aisance de leur sexualité. J’ai gardé une certaine pudeur par rapport au sexe. Je ne livre pas facilement et c’est pourquoi j’ai mis du temps à écrire ces quelques lignes Mon côté parfois extraverti masque une ancienne timidité. Le fait d’en parler aujourd’hui sur la toile fait partie de ma thérapie .

J’ai beaucoup de chance de vivre en Belgique qui a été avec les Pays Bas précurseur du mariage gay en Europe. Quand je vois les violences dans les dernières nouvelles que peuvent entrainer la légalisation du mariage gay en France, ça me fait peur. Le principe d’égalité et de fraternité reste à revoir par une partie de la société française qui se radicalise sur le sujet.

Je peux vivre librement à Bruxelles La communauté gay est pas extrêmement grande mais j’y trouve mon compte : je peux sortir en couple, se marier, aller boire un verre avec mes amis gays et pour les célibataires, il y a tout ce qu’il faut. La liberté est cependant limitée à certaines zones. Il faut faire attention à ne pas s’afficher sous peine de violences verbales ou physiques. Les extrémistes religieux sont très puissants dans certains quartiers.

J’ai mis beaucoup temps à faire mon coming out. Quand j’étais jeune, je n’avais pas beaucoup de référents homos ou des icônes gay dans les médias. Les choses ont bien changés aujourd’hui. Ca a pris des années avant de l’annoncer à mes amis, puis à mon entourage professionnel, enfin ma famille. Tour s’est déroulé de manière progressive et lente. Je suis originaire de la Méditerranée et il faut toujours plus de temps pour le coming out. Mon père n’a jamais accepté mon coming out.

J’ai l’impression de devoir faire tout le temps mon coming out avec les gens qui sont dans mon chemin. Mes amis me diront que ça se voit de loin. On aura toujours à faire à des personnes qui mettent des ornières à leurs yeux par rapport à l’homosexualité. Elles se cachent d’une réalité qui est présente depuis la nuit des temps. Pourquoi devoir toujours se justifier ou mentir sur sa personnalité ? Plus je vieillis et moins j’use de politesse par rapport à ma sexualité.”

Marco, in his own German words: “Dear Kevin, I think all is in the perception of happiness.

Eltern sollten wissen, dass ihre schwulen Söhne glücklich sein können, so wie sie sind, weil sie so sind. Das dies seine Zeit braucht, habe ich unterschätzt; ich hatte damals geglaubt, es wäre genug, wenn ich meinen Eltern zeigte, dass ich glücklich verliebt war. Sie dachten aber zuerst, dass dies meine Selbsttäuschung sei, und sie mich vor meinem Unglück bewahren müssten. Mit der Zeit haben wir dann alle gelernt – dass sich Mut auszahlt, für sie und für mich.

Wenn ich etwas bedauere, dann dass ich nicht früher entspannter sein konnte: als ich noch mit mir haderte, und keine Menschen aus Fleisch und Blut, sondern nur Figuren aus Romanen, Filmen und Skandalgeschichten der Presse als unmögliche Vorbilder kannte. Hätte ich so etwas wie diesen Blog gefunden, wäre mir vieles leichter gefallen. Wenn er auch nur einigen Zweifelnden wo auch immer auf der Welt das Leben einfacher macht, ist er ein fantastisches Geschenk Kevins an die, die noch heranwachsen.”

Leave a Reply