Antoine, Accounting Manager, Paris

photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong

Antoine, in his own French words: “Pour moi, être gay c’est simplement être une personne normale qui a une attirance différente des personnes hétérosexuelles.

Lorsque tu te rends compte que tu es attiré par les personnes du même sexe, c’est déroutant. La première grande difficulté à laquelle nous avons tous dû faire face est celle de s’accepter soi-même. Je pense qu’il est impossible de se laisser aimer des autres tant que tu n’arrives pas a t’aimer toi-même. Une fois cette étape franchie, pour moi le plus dur était fait. Il y a bien sûr des difficultés spécifiques auxquelles se heurtent les homosexuels tout au long de leur vie. Mais après tout, la vie n’est pas toujours facile, même chez les hétéros! Ensuite, évidemment, il y a le regard des autres. Je pense que notre génération est beaucoup plus ouverte d’esprit que les précédentes, ce qui fait que les gens acceptent la différence et, dans la plupart des cas, n’y prêtent pas la moindre attention. J’ai de la chance d’être né en 1987 et pas un siècle plus tôt… Même si certaines personnes sont toujours bridées par les stéréotypes et les généralités, ce n’est le cas d’aucune des personnes auxquelles je tiens. Pour ma part, j’ai fait face à des moments difficiles, et d’autres se présenteront sans doute. Mais comme on dit ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. Et je suis sincèrement heureux de pouvoir dire qu’aujourd’hui, plus le temps passe et plus je suis épanoui.

Pour être honnête je ne m’identifie que très peu à ce que les gens appellent la “communauté gay”. En effet, je la trouve peu représentative de ce en quoi personnellement je crois dans ma sexualité, c’est-à-dire être un homme comme les autres, mais qui a uniquement une attirance différente. Pour certaines personnes, être gay permet de justifier un comportement excentrique et parfois déviant, où tout est permis juste sous prétexte que tu as une attirance différente. Après, je ne prétends absolument pas détenir la vérité, j’ai simplement mon avis sur le sujet et selon moi, l’attirance sexuelle n’est qu’une infime partie de la personnalité d’un être humain. Libre à chacun de vivre sa vie et son orientation sexuelle comme il l’entend, et je ne me servirai jamais du prétexte que je ne partage pas le même mode de vie que d’autres personnes homosexuelles pour les juger.

(Ma histoire de ton coming-out) C’est une histoire assez marrante. Jusqu’à mes 24 ans, la seule personne à qui j’en avais parlé m’a tourné le dos sans explication et je l’avais plutôt mal vécu. Je me suis dit que si les gens réagissaient tous comme ça, cela ne servait à rien d’en parler tant que je n’en ressentais pas le besoin. Au final, c’est une histoire assez ambiguë avec un “hétéro” qui m’a pas mal blessé qui m’a poussé à me rapprocher de mes amis. J’avais besoin de parler à quelqu’un et finalement, mes proches ont tellement bien réagi que j’ai presque eu besoin de les calmer tellement ils étaient content que je leur avoue, amis comme famille. Certains s’en doutaient, d’autres absolument pas mais les uns comme les autres ont très bien réagi et tous m’aiment toujours autant. Je suis le même homme que j’ai toujours été, c’est juste que j’ai la chance de pouvoir être honnête avec ceux qui comptent pour moi. Pour moi la meilleure réaction, c’est simplement de ne pas avoir de réaction…

photo by Kevin Truong
photo by Kevin Truong

8 comments

  1. Pingback: Lorsque tu te r… | Be Bold And Live
  2. Pingback: Je suis le même… | Be Bold And Live
  3. Bechov

    merci, Antoine, pour ce joli témoignage. J’ai 52 ans et j’ai pu avoir, peut être, plus de difficultés par mes amis à l’époque de mon adolescence mais j’ai eu la joie d’être dans une famille qui m’a très bien accepté, mon père militaire compris

    • Bechov

      ” plus de difficultés à cause de mes ” amis ” ” Bien sûr ! je suppose que vous l’aviez rectifié de vous même et je devrais me relire parfois !

Leave a Reply